Archives de Tag: shabbath

Quel gateau ce Shabbath ?

Par défaut

Une chose qui m’énerve, c’est quand je sais que j’ai un bon gâteau dans mon frigo, mais que je dois attendre encore quelques heures pour pouvoir le manger, puisqu’il est halavi…

Donc pour y remédier, la semaine dernière j’ai fait une version parve de mon gâteau aux petits beurres…
C’etait super bon !

Des petits beurres (gout choco pour moi)
Un thé tiède, parfum au choix :-) (thé vert gout menthe pour moi)
Un « Instant pudding » vanille / éclats choco
Une brique de « Rich » parve
1/2 sachet de poudre a jelly gout fraise (facultatif)
Des fraises pour la déco (facultatif)

Tremper furtivement les petits beurres dans le thé et tapisser le fond du moule
Battre ensemble la rich et l‘instant pudding, étaler délicatement ;-) sur les petits beurres
Recouvrir de petits beurres trempés ds le thé, puis d’une fine couche de jelly si on aime
Décorer avec des fraises et mettre au frigo pour quelques heures
Déguster comme dessert du vendredi soir ! Mmmmmmmm !

Publicités

A quoi tu penses quand tu pétris ?

Par défaut

Les halotes
Apres 2 ans à essayer de temps en temps de faire des halotes qui sortaient toujours… comment dire… plus dures que tendres :-) j’ai participé à une soiree « Af’hashat ‘Hala » chez une amie; c’etait tres sympa: une 15zaine de femmes en train de noter la recette qui se pétrissait sous nos yeux (par une pro des halotes)…
Cette soiree etait une vraie experience, il y avait tout un cote spirituel sur le sens de cette mitsva qui incombe a la femme, sur les kavanotes a avoir (quoi penser) au moment de faire les choses. Par exemple : en tamisant la farine, on enleve toutes les petites saletes et impuretes qu’il peut y avoir dans la farine, la kavana est de demander a Hashem qu’Il nous purifie de toutes nos petites imperfections, defauts… Au moment du petrissage, qui est un effort, demander que par le merite de la mitsva de af’hashat ‘hala et en mangeant ces halotes, notre famille se renforce dans l’etude, les bonnes actions, les mitsvotes etc… Il s’agit vraiment d’elever nos actions materielles a un niveau spirituel.
Pour finir, le conseil etait de ne pas petrir de pain quand on est ennervee, histoire de ne pas sortir ses nerfs sur la pate (grande chances de louper les halotes ;-)

Donc la recette :
Pour 2 kilos de farine (afin de pouvoir prélever la pâte)
1.5 c. a soupe de sel
6 c. a soupe de sucre (7 max, au-dela on passe dans le mezonot)
2 oeufs
3 c. a soupe de levure seche
6 a 7 verres d’eau tiede, a vue d’oeil
jaune d’oeuf et sesame

Mettre les ingredients dans l’ordre, verser l’eau d’abord sur la levure sur le cote de la farine dans un creux, puis melanger avec le reste. Laisser reposer une heure; prelever la pate puis former les pains et relaisser monter en couvrant les pains. 
Cuire environ 20 a 25 min a 180 degres.

Mmmmmmmmmmmm

Organisation suite – Shabbath !

Par défaut

Suite a mon precedent post sur l’organisation (ICI), j’ai continue a lire les fameux mails que j’ai recus de la pro de l’organisation.

Le theme est donc de s’organiser pour Shabbath afin d’arriver le vendredi a etre detendue, limite a se demander : J’ai vraiment plus rien a faire ? (et c’est dailleurs ce que Rivka, l’auteur, raconte : qu’avec sa methode elle se retrouve souvent le vendredi, 3h avant l’entree de Shabbath, a se dire, bon ben tout est fait, la table est mise, les enfants sont douches, si j’allais faire les magasins ?)

Donc Rivka detaille sa methode en 3 points: Liste, Planning sur la semaine et Flexibilite.
1. Etablir une liste de touttttttttttes les choses a faire pour Shabbath, des courses aux douches, des halots au koumkoum…
2. faire un planning et repartir toutes les taches sur les jours de la semaine;
3. flexibilite, elle conseille (ca c’est vraiment le top de la femme organisee) d’ecrire les taches sur des post-it pour pouvoir les deplacer si besoin ;-)

Les repas
Pour ce qui est des repas, le conseil est de decider ce qu’on va preparer pour shabbath assez tot dans la semaine (elle dit Motsei Shabbath, selon moi c’est un peu trop kan meme !)
et d’avoir une liste d’une dizaines de recettes qu’on connait bien, ecrites noir sur blanc avec la liste des ingredients qui va avec pour gagner du temps sur les courses.
Apres il y a -et la aussi je trouve que ca casse un peu la spontaneite…- le planning mensuel, avec les menus deja decides, et la liste de courses elaborees en fonction, enfin faut vraiment aimer les listes.
Pour avoir une idee, sur son planning, les halots et les gateaux sont prepares le dimanche pour le shabbath d’apres. Moi je dis chapeau ! et je comprends qu’elle soit dispo le vendredi…
En fait la cle c’est de faire un switch dans sa tete, pour anticiper la fin de semaine des son debut !
Au boulot !